Publié le 20 Septembre 2017

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2017

Land art petit format dans les Pyrénées. 2 500 m d'altitude, le souffle est court et la tête tourne mais les roches donnent tellement de matière première...

 

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 10 Juin 2017

Jamais lassée de me promener dans les immenses toiles d'Olivier Debré, j'ai dessiné trois fragments encore après la visite du dernier étage du musée des Beaux-arts de Tours où la Loire est vivante à travers les yeux du maître.

Trois fois Olivier Debré
Trois fois Olivier Debré
Trois fois Olivier Debré

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 10 Juin 2017

Des fragments du paysage, vus dans mon quartier et ailleurs, ou tout simplement issus de mon imagination, sont ensuite dessinés à l'encre, à la mine graphite ou au fusain sur papier.

Ce qu'en dit mon amie Anne Guerber, complice de mes fragments :

"Les recherches artistiques de Nathalie Houdebine témoignent d'un abandon volontaire à deux élans incompressibles, a priori contradictoires, mais rendus ici mystérieusement complémentaires ; le besoin de précision et l'envie de se perdre. Ainsi la matière est-elle inlassablement retravaillée dans ce qu'elle nous offre de visible comme dans son intimité cachée : ambiguïtés de la perception, étourdissements d'échelle, doutes de l'esprit s'entremêlent pour mieux rendre hommage à la nature. "

Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage
Des fragments de paysage

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 29 Mai 2017

Les diaclases sont des « fentes » visible sur un affleurement sans déplacement relatif des bords. Une diaclase résulte de processus d’altérations physiques, naturels ou non, de la surface terrestre. Les îles d'Aran, en Irlande, en sont couvertes et les arpenter est aussi fascinant qu'amusant. Les espaces interstitiels regorgent de surprises et il faut les franchir d'un petit saut pour éviter un contournement très long.

Elles m'ont inspirée une série de dessins. Merci à mon ami géologue pour la définition.

Encre sur papier

Encre sur papier

Encre sur papier

Encre sur papier

Encre sur papier

Encre sur papier

Encre sur papier

Encre sur papier

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 1 Mars 2017

Voici les images des pages d'un leporello que j'ai dessiné à partir du texte d'Anne Guerber "Sources". Impossible à présenter ici combinées, la lecture en sera morcelée car en réalité les pages se suivent en un long livre accordéon faisant 10 m en recto verso.

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 4 Janvier 2017

Bonne année !
Ligne de sapins dans la neige ? l'hiver est une saison noire et blanche.

Ligne de sapins dans la neige ? l'hiver est une saison noire et blanche.

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 23 Novembre 2016

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2016

Réalisé pour la cour de l’école des Beaux-arts, L’Arbre horizontal est né d’une intuition : la présence ancienne d’un arbre dans cette cour. J’ai réfléchi à une combinaison plastique possible entre la ligne, le point, la cartographie (je me suis procuré le plan arboré de la ville) et le fantôme de ce fameux arbre, un platane, dont l’existence m’a été confirmée.

Entre arte povera et land art, cette installation est réalisée avec trois matériaux : le broyat d’arbre, l’écorce de platane et la meulière. Le broyat, issu du vivant, rappelle l’horizon géologique constitué d’humus dans lequel les arbres sont plantés, ici recouvert par du minéral. La meulière, pierre locale visible sur certains bâtiments de l’école et des écorces récoltées sur les troncs des platanes d’alignement des avenues de la ville. La forme coudée évoque l’avenue de Paris, colonne vertébrale de Versailles.

L’association pierres et écorces, ces dernières positionnées verticalement en forme de flèches rappelant que l’arbre n’a de cesse de conquérir l’espace, se situe sur l’emplacement de la souche du platane disparu. Cette composition, associée au broyat, convoque les troncs et les houppiers des arbres de la ville.

L'arbre horizontal
L'arbre horizontal
L'arbre horizontal
L'arbre horizontal
L'arbre horizontal
L'arbre horizontal

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0

Publié le 16 Septembre 2016

Photographies d'ombres de grands arbres. Les lignes créées me rappellent le tracé des fleuves sur les grandes cartes scolaires.

Les pierres, les arbres, l'horizontalité... mon projet de fin d'études aux Beaux-arts commence à se dessiner.

Les premiers arbres horizontaux
Les premiers arbres horizontaux
Les premiers arbres horizontaux

Voir les commentaires

Rédigé par nat

Repost 0